La liberté est inscrite dans la nature de l’Homme, elle a pour vertu d’épanouir sa dignité. De votre mobilisation. A l’initiative de Riss, directeur de la publication de Charlie Hebdo, 123 médias, dont Front Populaire, signent … Tweeter sur twitter. “Ensemble, défendons la liberté !” les médias français mobilisé pour la liberté d’expression 24 septembre 2020 Une centaine de médias français se réunissent, en solidarité avec Charlie Hebdo , dans un appel inédit pour défendre la liberté d’expression attaquée par … Publié le : 23/09/2020 - 12:58 Modifié le : 23/09/2020 - 13:01. Oui, vous avez le droit d’exprimer vos opinions et de critiquer celles des autres, qu’elles soient politiques, philosophiques ou religieuses, pourvu que cela reste dans les limites fixées par la loi. Choisissez votre formule d'abonnement pour accéder en illimité à tout Mediapart. Des journalistes et des dessinateurs ont été exécutés pour qu’ils cessent à tout jamais d’écrire et de dessiner librement. Il faut que les ennemis de la liberté comprennent que nous sommes tous ensemble leurs adversaires résolus, quelles que soient par ailleurs nos différences d’opinions ou de croyances. « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français. Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Pourtant, c’est tout l’édifice juridique élaboré pendant plus de deux siècles pour protéger votre liberté d’expression qui est attaqué, comme jamais depuis soixante-quinze ans. « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français Par Collectif . En pardonnant bien volontiers cet oubli involontaire, nous réparons ce dommage et cette absurdité, qui ne sont donc pas de notre fait, en publiant à notre tour cet appel collectif après en avoir discuté lors de notre conférence de rédaction quotidienne, mercredi matin 23 septembre. Que restera-t-il alors de ce dont les rédacteurs de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 avaient rêvé ? Ces cinq dernières années, des femmes et des hommes de notre pays ont été assassinés par des fanatiques, en raison de leurs origines ou de leurs opinions. Ensemble, défendons la liberté TRIBUNE COLLECTIVE. C’est la première fois qu’autant de titres, qui défendent souvent des points de vue parfois divergents, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. « Ensemble défendons la liberté ». Il n’est jamais arrivé que des journaux, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs lecteurs et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Ensemble, défendons la liberté Paris Match | Publié le 23/09/2020 à 07h00 . Lettre ouverte à nos concitoyens : ensemble, défendons la liberté Mais nous redoutons que la crainte légitime de la mort n’étende son emprise et n’étouffe inexorablement les derniers esprits libres. Paroles d’entrepreneurs, au cœur des territoires, l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, « Non, le blasphème n’est pas un crime, ni même un délit ». Bien que la signature de Mediapart n’ait pas été sollicitée dans les temps, nous nous y associons bien volontiers. Les règles de la liberté garantissent à tout être humain la vie, la liberté, la propriété. Bien sûr, nous attendons des pouvoirs publics qu’ils déploient les moyens policiers nécessaires pour assurer la défense de ces libertés et qu’ils condamnent fermement les Etats qui violent les traités garants de vos droits. Bâtissons, ensemble, Citoyennes et Citoyens, la République de demain, la 6ème République authentiquement irréprochable, une République européenne, une République phare des Peuples unis d'Europe, athanor et socle indestructible de la Révolution globale pour une Civilisation globale de l'ESPOIR: Liberté, Egalité et Fraternité universelles. Post navigation. Pas plus qu’à celle de Mediapart, Basta ou Regards. Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h. Des États exercent des pressions sur des journalistes français « coupables » d’avoir publié des articles critiques. Publié le 23 septembre 2020 à 06h59 - Mis à jour le 23 septembre 2020 à 07h28 Nous avons besoin de vous. Viva s’associe à la centaine de médias qui ont signé un manifeste pour la liberté d’expression, à l’appel de Riss, directeur de Charlie Hebdo. Parce que, en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons, mais la liberté. « Ensemble, défendons la liberté ... Parce qu’en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons, mais la liberté. Ensemble, défendons la Liberté - Lettre ouverte à nos concitoyens Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. "Ensemble, défendons la liberté" : ... Parce qu'en défendant la liberté de blasphémer, ce n'est pas le blasphème que nous défendons, mais la liberté. La suite est réservée aux abonnés. Ensemble, défendons la Liberté – Lettre ouverte à nos concitoyens Info. Nous avons besoin de vous. De votre mobilisation. Partager sur Facebook. Spread the loveTweet Population LIBERTE DE LA PRESSE – Journaux, magazines, chaînes de télévision et radios : près d’une centaine de médias publient mercredi une lettre ouverte appelant les Français à se mobiliser en faveur de la liberté d’expression, en soutien à Charlie Hebdo qui fait l’objet de nouvelles menaces. Lisez Mediapart en illimité sur ordinateur, mobile et tablette. admin. Un complotiste sommeille-t-il en chacun de nous ? Ensemble, défendons la Liberté. Via Le Bonhomme Picard - mercredi 23 septembre 2020 7 h 48 min. Il n’appartient qu’à vous de vous en emparer. « Ensemble défendons la liberté » Lettre ouverte à nos concitoyens. De votre mobilisation. Pour soutenir le travail de toute une rédaction, nous vous proposons de vous abonner. […] Microsoft announces new voice assistant for Outlook, adds new features to the email app. Nous avons besoin de vous. Leave a Comment on « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français – Le Monde. Paris Match. La rédaction de Politis. Cet article est immédiatement complété par le suivant : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. Une Française peut-elle épouser un Belge mort ? Tweeter sur twitter. World news - FR - [Tribune] Ensemble, défendons la liberté - A l'initiative du directeur de la publication de Charlie Hebdo, Riss, une centaine de médias français dont Les Inrockuptibles signent CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU Charlie Hebdo, défendons la liberté, FR, Freedom of speech, Les Inrocks, Media, World news - FR - [Tribune] Ensemble Actualité; Education; Politique « Ensemble, défendons la liberté » : 140 médias français lancent un appel aux citoyens. La violence des mots s’est peu à peu transformée en violence physique. Par Tribune collective. Lettre ouverte à nos concitoyens : ensemble, défendons la liberté « Il me semblerait absurde et dommageable pour tout le monde, ajoutait-il, que Mediapart n’y ajoute pas son nom. Ensemble, défendons la liberté. ” Parce qu’en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. ». Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Rappelons ici, en solidarité avec Charlie Hebdo, qui a payé sa liberté du sang de ses collaborateurs, qu’en France le délit de blasphème n’existe pas. ». Le logo de Paris Match Paris Match Trois recettes spécial « distanciation physique » pour les fêtes, Publié le 23 septembre 2020 à 06h59 - Mis à jour le 23 septembre 2020 à 07h28. Ensemble, défendons la liberté. Pour autant, ils s’associent sans réserve à notre démarche. Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ? Et cette fois par des idéologies totalitaires nouvelles, prétendant parfois s’inspirer de textes religieux. La formation à la détection de phishing s’estompe après 6 mois. Paris Match. "Ensemble, défendons la liberté" - Charlie Hebdo. Comment fonctionne l’IGPN, la « police des polices » ? Pourtant, c’est tout l’édifice juridique élaboré pendant plus de deux siècles pour protéger votre liberté d’expression qui est attaqué, comme jamais depuis soixante-quinze ans. Il n’appartient qu’à vous de vous en emparer. En pardonnant bien volontiers cet oubli involontaire, nous réparons ce dommage et cette absurdité, qui ne sont donc pas de notre fait, en nous associant à cet appel et en le publiant à notre tour. Ensemble, défendons la Liberté. La rédaction de Politis. 2020-09-23T07:34:17+02:00 – La rédaction de […] De votre mobilisation. À l’initiative de Riss, directeur de la publication de "Charlie Hebdo", plus d’une centaine de médias signent et publient une "lettre ouverte à nos concitoyens". « Ensemble, défendons la liberté » ... Parce qu’en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons, mais la liberté. Frappé par la police aux frontières, il perd un testicule, Le service civique, accélérateur d’inégalités sociales, Covid: les travailleurs migrants sont piégés dans des camps du sud de l’Italie. admin. La violence des mots s’est peu à peu transformée en violence physique. La formation à la détection de … Bernard Giudicelli, président de la FFT, dénonce une diffamation après les accusations de Mediapart. Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée. EN IMAGES. Opinion Internationale signe la tribune de 100 médias et demande plus d’actes de courage pour « chasser la peur » ! Des médias sont ouvertement désignés comme cibles par des organisations terroristes internationales. « Le code informatique, par son modus operandi, écrit la loi dans le marbre mais ce sont les citoyens qui en manient les burins », Quand Diego Maradona signait, en 1986, le « plus beau but du XXe siècle ». Certains d’entre nous sont croyants et peuvent naturellement être choqués par le blasphème. Voici notre "lettre ouverte à nos concitoyens", 100 médias dont BFMTV la co-signent. Transmettre à la rédaction des documents d'intérêts publics Crise au sommet et poussée de celles et de ceux d’en bas … à l’échelle du monde. Si nous le faisons, c’est parce qu’il nous a paru crucial de vous alerter au sujet d’une des valeurs les plus fondamentales de notre démocratie : votre liberté d’expression. Du rempart de vos consciences. Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Il faut que les ennemis de la liberté comprennent que nous sommes tous ensemble leurs adversaires résolus, quelles que soient par ailleurs nos différences d’opinions ou de croyances. « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi », proclame l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, intégrée à notre Constitution. Pour être dignes de nos ancêtres qui les ont arrachées et de ce qu’ils nous ont transmis, nous devons prendre la résolution de ne plus rien céder à ces idéologies mortifères. Ensemble, défendons la liberté d’expression ! "Ensemble, défendons la liberté" : toute la presse écrite et audiovisuelle française s'unit pour la liberté d'expression dans une lettre ouverte à nos concitoyens Ce texte rédigé à l'initiative de la rédaction de "Charlie Hebdo" revient sur les menaces de morts proférées à l'encontre de certains médias. En cliquant sur « Continuer à lire ici » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte. Ce manifeste rédigé par Charlie Hebdo, dans le contexte du procès du massacre de sa rédaction en 2015 et des nouvelles menaces subies par l’hebdomadaire, n’a pas été soumis dans les temps à la signature de Mediapart. Les lois de notre pays offrent à chacun d’entre vous un cadre qui vous autorise à parler, écrire et dessiner comme dans peu d’autres endroits dans le monde. Au port de Boulogne-sur-Mer, les pêcheurs retiennent leur souffle avant le Brexit, 5G : sur la ligne de départ, les opérateurs montrent les muscles. Professeur à l’université libre de Bruxelles, codirecteur de l’Institut de recherches interdisciplinaires et de développement en intelligence artificielle/Iridia. Certains d’entre nous sont croyants et peuvent naturellement être choqués par le blasphème. Mais nous redoutons que la crainte légitime de la mort n’étende son emprise et n’étouffe inexorablement les derniers esprits libres. Citoyens, élus locaux, responsables politiques, journalistes, militants de tous les partis et de toutes les associations, plus que jamais dans cette époque incertaine, nous devons réunir nos forces pour chasser la peur et faire triompher notre amour indestructible de la liberté. Et cette fois par des idéologies totalitaires nouvelles, prétendant parfois s’inspirer de textes religieux. « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français. Ses contenus n'engagent pas la rédaction. Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante. De votre mobilisation. C’est la première fois qu’autant de titres, qui défendent souvent des points de vue parfois divergents, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Ensemble, défendons la Liberté Lettre ouverte à nos concitoyens Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à … Regards, Politis et Basta, dont les signatures n’ont pas été sollicitées par ses initiateurs, nous ont fait savoir qu’ils s’associent à cette démarche. Pour être dignes de nos ancêtres qui les ont arrachées et de ce qu’ils nous ont transmis, nous devons prendre la résolution de ne plus rien céder à ces idéologies mortifères. Accédez à tous les contenus du Monde en illimité. En pardonnant bien volontiers cet oubli involontaire, nous réparons ce dommage et cette absurdité, qui ne sont donc pas de notre fait, en nous associant à cet appel et en le publiant à notre tour. « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français Par Collectif . Aujourd’hui, en 2020, certains d’entre vous sont menacés de mort sur les réseaux sociaux quand ils exposent des opinions singulières. "Ensemble, défendons la liberté" : tous les médias français s'unissent pour la liberté d'expression dans une lettre ouverte à nos concitoyens Le logo de Paris Match Paris Match Lecture du Monde en cours sur un autre appareil. Elles sont comme l’air que l’on respire, et cet air se raréfie. Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ensemble, défendons la liberté, lettre ouverte à nos concitoyens. Ensemble, défendons la Liberté ... ce n'est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. Ces libertés nous sont tellement naturelles qu’il nous arrive d’oublier le privilège et le confort qu’elles constituent pour chacun d’entre nous. Alors qu’il était déjà sous presse, notamment dans Le Canard Enchainé, avec la liste complète de ses signataires, un membre de notre rédaction a reçu un mail de Fabrice Nicolino, journaliste à Charlie et victime du 7 janvier 2015, s’excusant de ce qu’« un bug – je crois devoir y insister, il était involontaire – a écarté de la liste que je vous transmets Mediapart ». Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents. Des journalistes et des dessinateurs ont été exécutés pour qu’ils cessent à tout jamais d’écrire et de dessiner librement. Du rempart de vos consciences ». 2020-09-23T07:34:17+02:00 – La rédaction de […] Par. TribuneA l’initiative de Riss, directeur de la publication de « Charlie Hebdo », des représentants de journaux français se sont réunis pour débattre des menaces qui pèsent sur la liberté d’expression. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. Microsoft announces new voice assistant for Outlook, adds new features to the email app. Déjà abonné ? […] Du rempart de vos consciences. Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Partager sur Facebook. Rappelons ici, en solidarité avec Charlie Hebdo, qui a payé sa liberté du sang de ses collaborateurs, que, en France, le délit de blasphème n’existe pas. (nouvelle fenêtre), Découvrez notre application mobile & tablette. Plus d’une centaine de médias, dont « Le Monde », signent et publient une « lettre ouverte à nos concitoyens ». Fabrice, j’ai lu dans le blog de la rédaction de Médiapart, un texte intitulé : Ensemble, défendons la liberté.Il est une réponse à un mail de ta part. Ensemble, défendons la Liberté. Viva s’associe à la centaine de médias qui ont signé un manifeste pour la liberté d’expression, à l’appel de Riss, directeur de Charlie Hebdo. Ensemble, défendons la Liberté Lettre ouverte à nos concitoyens Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à … Les lois de notre pays offrent à chacun d’entre vous un cadre qui vous autorise à parler, écrire et dessiner comme dans peu d’autres endroits dans le monde. En poursuivant votre navigation sur Mediapart, vous acceptez l’utilisation de cookies contribuant à la réalisation de statistiques et la proposition de contenus et services ciblés sur d'autres sites. Pas plus qu’à celle de Mediapart, Basta ou Regards. Ensemble, défendons la liberté. « Nous avons besoin de vous. Lire plus tard ... ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. Par. Spread the loveTweet Population LIBERTE DE LA PRESSE – Journaux, magazines, chaînes de télévision et radios : près d’une centaine de médias publient mercredi une lettre ouverte appelant les Français à se mobiliser en faveur de la liberté d’expression, en soutien à Charlie Hebdo qui fait l’objet de nouvelles menaces. ». sur ordinateur, mobile et tablette pour 1€ seulement, Transmettre à la rédaction des documents d'intérêts publics, Pour Charlie Hebdo : notre MediapartLive du 7 janvier 2015, Mediapart entre au capital de Rue89 Strasbourg, nouveau partenaire éditorial, Un «A l’air libre» spécial lundi 2 novembre – Terrorisme, confinement: la France à dure épreuve, En cette rentrée, la rédaction de Mediapart se renforce, Crise au sommet, poussée d’en bas : complément sur le Bangladesh, par J. Chastaing. Que restera-t-il alors de ce dont les rédacteurs de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 avaient rêvé ? De votre mobilisation. Tribune – Ensemble, défendons la liberté Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Lettre ouverte à nos concitoyens Nous avons besoin de vous. World news - FR - [Tribune] Ensemble, défendons la liberté - A l'initiative du directeur de la publication de Charlie Hebdo, Riss, une centaine de médias français dont Les Inrockuptibles signent CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU Charlie Hebdo, défendons la liberté, FR, Freedom of speech, Les Inrocks, Media, World news - FR - [Tribune] Ensemble PREMIERS SIGNATAIRES Alliance de la presse d’information générale, BFMTV, Canal +, Challenges, Charlie Hebdo, CNews, Courrier International, Europe 1, France Télévisions, L’Alsace, L’Angérien libre, L’Avenir de l’Artois, L’Écho de l’Ouest, L’Écho de la Lys, L’Équipe, L’Essor savoyard, L’Est Éclair, L’Est républicain, L’Express, L’Hebdo de Charente-Maritime, L’Humanité, L’Humanité Dimanche, L’Indicateur des Flandres, L’nformateur Corse nouvelle, L’Obs, L’Opinion, L’Union, La Charente libre, La Croix, La Dépêche du Midi, La Nouvelle République, La Renaissance du Loir-et- Cher, La Renaissance lochoise, La Savoie, La Semaine dans le Boulonnais, La Tribune Républicaine, La Vie, La Vie corrézienne, La Voix du Nord, Le Bien public, Le Canard enchaîné, Le Courrier français, Le Courrier de Gironde, Le Courrier de Guadeloupe, Le Courrier de l’Ouest, Le Courrier picard, Le Dauphiné libéré, Le Figaro, Le Figaro Magazine, Le Journal d’ici, Le Journal des Flandres, Le Journal du Dimanche, Le Journal du Médoc, Le Journal de Montreuil, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Maine libre, Le Messager, Le Monde, Le Parisien / Aujourd’hui en France, Le Parisien Week-end, Le Pays gessien, Le Phare Dunkerquois, Le Point, Le Progrès, Le Républicain lorrain, Le Réveil de Berck, Le Semeur Hebdo, Le Télégramme, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, Les Échos, Les Échos du Touquet, LCI, Libération, Libération Champagne, M6, Marianne, Midi libre, Monaco-Matin, Nice-Matin, Nord Éclair, Nord Littoral, Ouest-France, Paris Match, Paris Normandie, Presse Océan, Radio France, RMC, RTL, Sud-Ouest, TF1, Télérama, Var-Matin, Vosges Matin. Nous avons besoin de vous. Oui, vous avez le droit d’exprimer vos opinions et de critiquer celles des autres, qu’elles soient politiques, philosophiques ou religieuses, pourvu que cela reste dans les limites fixées par la loi. Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette). Ensemble, défendons la Liberté! Nous avons besoin de vous. Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Publié le 23 septembre 2020 à 06h59 - Mis à jour le 23 septembre 2020 à 07h28 Parce qu’en défendant la liberté de blasphémer, ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. « C’est tout l’édifice juridique élaboré pendant plus de deux siècles pour protéger votre liberté d’expression qui est attaqué, comme jamais depuis soixante-quinze ans », « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi », proclame l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, intégrée à notre Constitution. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement. Publié le 23/09/2020 à 7:00 Imprimer l'article. Accédez à l'intégralité de Mediapart sur ordinateur, mobile et tablette pour 1€ seulement. Le 23 septembre 2020 à 22:57 CB News. Tribune – Ensemble, défendons la liberté Il n’est jamais arrivé que des médias, qui défendent souvent des points de vue divergents et dont le manifeste n’est pas la forme usuelle d’expression, décident ensemble de s’adresser à leurs publics et à leurs concitoyens d’une manière aussi solennelle. Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe. Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. A l’initiative de Riss, directeur de la publication de « Charlie Hebdo », des représentants de journaux français se sont réunis pour débattre des menaces qui pèsent sur la liberté d’expression. Non. Ce dernier restera connecté avec ce compte. "Ensemble, défendons la liberté" : l'appel d'une centaine de médias français en solidarité avec "Charlie Hebdo" Leave a Comment on « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français – Le Monde. Une centaine de médias interpellent leurs concitoyens et s'alarment des menaces qui pèsent sur la liberté d'expression. Post navigation. A l’initiative de Riss, directeur de la publication de Charlie Hebdo, 123 médias, dont Front Populaire, signent … Se connecter. Publié le 23/09/2020 à 7:00 Imprimer l'article. Ensemble, défendons la Liberté. Des médias sont ouvertement désignés comme cibles par des organisations terroristes internationales. Citoyens, élus locaux, responsables politiques, journalistes, militants de tous les partis et de toutes les associations, plus que jamais dans cette époque incertaine, nous devons réunir nos forces pour chasser la peur et faire triompher notre amour indestructible de la Liberté. Ensemble, défendons la liberté Paris Match | Publié le 23/09/2020 à 07h00 . Nous avons besoin de vous. « Ensemble, défendons la liberté » : l’appel inédit d’une centaine de médias français - TRIBUNE. Ensemble, défendons la Liberté. Covid-19, paludisme, sida : l’immense bilan humain de pandémies toujours actives, Démission de Michèle Rubirola : « Cette manœuvre laissera une trace dans l’histoire, que cette ville ne méritait pas », « Pendant la pandémie, un domaine est resté trop négligé : l’enseignement supérieur », « En 2020, l’Union européenne s’est renforcée en prenant des décisions courageuses », Emmanuel Macron et le « en même temps » de l’identité française, George Smiley, le « mentor secret » de John le Carré, « Wara », sur TV5 Monde : une saga politique sur fond de mélodrame, Le Conseil d’Etat valide la fermeture des cinémas et des théâtres au vu du « contexte sanitaire », Dans le Michigan, la guerre civile n’a pas eu lieu, S’aimer comme on se quitte : « Il m’a insufflé la vie que mon père perdait », Chacun son assiette ! ... ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. Président de l’Eurogroupe depuis le 9 juillet 2020, ministre des Finances d’Irlande depuis 2017. Si nous le faisons, c’est parce qu’il nous a paru crucial de vous alerter au sujet d’une des valeurs les plus fondamentales de notre démocratie : votre liberté d’expression. “#JeSoutiensNDA convoqué au Tribunal par le parquet pour avoir dit la vérité ! Ces libertés nous sont tellement naturelles qu’il nous arrive d’oublier le privilège et le confort qu’elles constituent pour chacun d’entre nous. French leaks Via Le Bonhomme Picard - mercredi 23 septembre 2020 7 h 48 min. "Ensemble, défendons la liberté" : le manifeste inédit des médias français . Ensemble, défendons la liberté. Une centaine de médias interpellent leurs concitoyens et s'alarment des menaces qui pèsent sur la liberté d'expression. Pour autant, ils s’associent sans réserve à notre démarche. ... ce n’est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. Publié le : 23/09/2020 - 12:58 Modifié le : 23/09/2020 - 13:01. Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois. Cet article est immédiatement complété par le suivant : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. Bien sûr, nous attendons des pouvoirs publics qu’ils déploient les moyens policiers nécessaires pour assurer la défense de ces libertés et qu’ils condamnent fermement les États qui violent les traités garants de vos droits. Et nous en profitons pour rappeler la soirée de solidarité organisée en Live par Mediapart le 7 janvier 2015, au soir même de l’attentat contre Charlie, à laquelle nous avions convié toutes les rédactions disponibles. Dans une «Lettre ouverte à nos concitoyens» initiée par Charlie Hebdo, la plupart des médias français appellent à défendre la liberté d’expression. Ensemble, défendons la liberté, lettre ouverte à nos concitoyens. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. "Ensemble, défendons la liberté" : toute la presse écrite et audiovisuelle française s'unit pour la liberté d'expression dans une lettre ouverte à nos concitoyens Ce texte rédigé à l'initiative de la rédaction de "Charlie Hebdo" revient sur les menaces de morts proférées à l'encontre de certains médias. Ensemble, défendons la Liberté ... ce n'est pas le blasphème que nous défendons mais la liberté. Dans une « Lettre ouverte à nos concitoyens » initiée par Charlie Hebdo, la plupart des médias français appellent à défendre la liberté d’expression. Aujourd’hui, en 2020, certains d’entre vous sont menacés de mort sur les réseaux sociaux quand ils exposent des opinions singulières.